Written by 19 h 17 min Non classé

Mort d’Elizabeth II, rien pour Harry et Megan

La mort de la reine Elizabeth II, l’abdication de son fils Charles, l’avènement de son petit-fils William au trône, la fin de la monarchie britannique, rien de tout cela ne serait arrivé si Harry et Meghan avaient eu la sagesse de respecter leurs engagements. Le couple aurait aujourd’hui un statut privilégié et serait très aimé du peuple britannique. Mais ils ont choisi de renoncer à tout, et la colère du peuple est légitime.

Le duc et la duchesse de Sussex ont fait beaucoup de dégâts en quelques mois. Mais ils ont refusé de voir la réalité en face et ont même eu le culot de s’en prendre à la presse britannique alors qu’ils avaient été très bien traités. Ils auraient dû réfléchir avant de s’engager, car ils ne faisaient pas le poids face à la reine et à son fils. Mais ils ont préféré faire la sourde oreille et ont même suggéré que le prince Harry était victime de racisme. Ce qui est absurde, bien entendu.

Ils ont fait preuve d’irrespect envers la reine et ont même ouvertement critiqué la Monarchie britannique. Ils ont été très maladroits et ont pris des décisions hâtives. Ils ont renoncé à leurs titres et à leurs privilèges sans réfléchir aux conséquences. Ils ont fait preuve d’ingratitude et ont même tenté de faire pression sur la reine. Mais ils ont finalement perdu la bataille et ont dû quitter le Royaume-Uni.

Leur départ est un soulagement pour la famille royale, qui peut enfin respirer. Mais c’est aussi une leçon pour tous ceux qui s’engagent dans une relation avec la Monarchie britannique. Il est important de respecter ses engagements et de ne pas oublier d’où l’on vient.

(Visited 675 times, 1 visits today)
Close